Climat scolaire

Image

Aménagement des espaces

Changer les espaces pour changer le climat scolaire

Le bien-être physique, des espaces scolaires inadaptés ?


Agir sur le climat scolaire, c’est agir sur l’ensemble de l’organisation de l’école, en portant des actions sur 7 facteurs.


Concernant le bien-être physique, nos établissements en France connaissent de nombreuses problématiques qui ont un impact en termes de santé ou encore d’apprentissage.

  • 92 % des établissements sont interpellés sur des problèmes liés à la température des salles ;
  • 75 % sur la luminosité ;
  • 55 % sur l’insonorisation ;
  • 39 % des établissements publics du second degré déclarent ne pas avoir suffisamment de sanitaires dans leurs locaux.
(Rapport Cnesco 2017)

Focus réaménagement d’espaces dans le programme « lycée du futur »

La région Normandie s’est appuyée sur l’opérateur Canopé pour ses compétences en codesign afin de mobiliser tous les utilisateurs finaux concernés par le projet : équipes éducatives, administratives, personnels de la région impliqués, lycéens.

Quatre entrées ont été privilégiées pour une mise en œuvre :
  • participative : les critères qui ont présidé aux propositions qui ont été faites aux lycées volontaires + dispositif préparé en amont qui permet un engagement maximum des participants + série d’activités créatives dans un temps contraint ;
  • collective : la composition des groupes a fait l’objet d’une attention spéciale pour favoriser l’intelligence collective : des élèves, des enseignants, des personnels administratifs et des personnels de la collectivité du lycée
    mais aussi de la région (acheteurs…) ;
  • créative : ouverture des possibles, techniques de créativité, défis créatifs, matériels et outils ad hoc pour permettre aux équipes de dessiner et matérialiser leurs projets ;
  • effective : il est impossible de mobiliser la totalité des équipes des lycées (élèves, enseignants, personnels de direction, personnels de la collectivité) si le travail réalisé, dans lequel l’implication de tous est réelle, ne débouche pas effectivement sur une réalisation par la collectivité. Chaque action a bénéficié d’une ouverture par le vice-président de la Région qui s’est engagé pour la réalisation effective du meilleur projet retenu par le jury à l’issue de l’action. La composition du jury rassemble des professionnels du design, le vice-président de la Région, la directrice de Canopé. Les projets accompagnés ont connu leur réalisation effective entre 3 à 9 mois après l’action.